L’origine de l’idée

C’était en 2015 à Bâle, en Suisse alémanique. De retour de déplacement professionnel, j’étais fatigué et j’observais les gens dans le tram. Ils étaient comme moi, dans leur bulle, sans interaction avec le monde si ce n’est via leur téléphone.

Soudain, l’un d’entre eux a parlé à son voisin alors qu’il ne le connaissait pas ! Cette intrusion d’une personne dans la bulle d’un autre a surpris plus d’un passager autour de moi, à commencer par la personne « dérangée ».

Mais au bout de quelques secondes s’est engagée une réelle conversation. Et au bout de quelques minutes, il y avait 3-4 personnes qui papotaient tranquillement sans se connaître. Les autres, dont moi, écoutaient et souriaient.

Ceci a généré une belle ambiance dans le wagon et nous avons tous bénéficié de ces ondes positives. J’étais entouré d’êtres humains ayant de véritables relations humaines, sympas et polies. Ces gens n’étaient plus des inconnus seuls et indépendants les uns des autres mais de belles personnes partageant un moment de convivialité.

C’est là que je me suis dit que ce serait bénéfique pour la société si l’on pouvait donner aux gens un petit coup de pouce pour briser la glace quand ils le souhaitent. Et s’ils le font vraiment, cela pourrait contribuer à rendre le monde un peu meilleur chaque jour.

Sur le coup, je ne me suis pas lancé car trop absorbé par mon vrai job. Mais début 2016, une conversation avec un ami a réveillé cette idée qui sommeillait en moi. Il était tellement enthousiaste que le lendemain, j’ai décidé d’investir mes économies et mon temps libre dans ce projet. Et nous y voilà !

Qui suis-je?

Mon nom est Max et je suis l’initiateur du City Social Club, et j’ai créé la société Papott pour donner un cadre juridique à ce projet personnel.

En tant que père de famille, j’ai profondément envie de rendre le monde meilleur pour ceux qui suivent, mes enfants comme ceux des autres.

OK, j’admets que c’est peut-être un symptôme de la crise de la quarantaine, même si je n’y suis pas encore. Mais pourquoi pas essayer?

Je remercie mon épouse qui me supporte dans cette initiative ainsi que mes enfants pour leur curiosité sur le sujet du Social Club. Merci aussi à tout mon entourage pour leurs idées, leurs questions et leurs feedbacks qui contribueront à faire du Social Club un succès.

Et merci à Xavier, développeur indépendant, qui a créé l’appli basée sur ma spécification et qui n’a pas hésité à challenger presque toutes mes idées pour s’assurer de la qualité du produit fini.

Information légale

Ce site web et l’application associée sont opérés par Papott, société par action simplifiée au capital de 10 000€, inscrite au registre du commerce de Mulhouse (SIREN 821 681 673). Le siège social est situé 6 rue Jules Ferry, 68300 Saint-Louis (France). Le président/fondateur est Maxime Vitrey.

E-mail: maxime.vitrey@papott.com